Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Gonzague Saint Bris
  • Le blog de Gonzague Saint Bris
  • : Ce blog présente toutes les actualités de l'écrivain, journaliste et historien Gonzague SAINT BRIS.
  • Contact

Recherche

Catégories

1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 13:48

2011-07-01-1327-LIRE.jpg

Repost 0
Published by Gonzague Saint Bris - dans Articles Parus
commenter cet article
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 14:57

Le Point - Publié le 30/06/2011 à 14:47

Ces gens-là

Blanc de blanc.

Durant les Nuits blanches de Saint-Pétersbourg, entre un concert au Théâtre Mariinski et le grand bal du même nom donné au palais Catherine, les 5 es prix Montblanc New Voices ont été décernés à deux chanteurs d'opéra russes. Auxquels les trophées ont été remis, de leurs blanches mains, par Andy MacDowell et la top-modèle allemande Franziska Knuppe.

 

Sur la plage abandonnée.

La 25e édition du Festival du film romantique de Cabourg, créé par Gonzague Saint Bris, a souffert d'une météo capricieuse. Face aux éléments, Patrice Leconte a choisi de faire front et son stoïcisme a été récompensé par le swann d'or du meilleur réalisateur pour son film "Voir la mer". C'est bien connu, qui freine le vent récolte la statuette.

 

Star mais pas trop.

Ambassadrice pour l'Unicef, la chanteuse Shakira passe moins de temps sur scène qu'avec les grands de ce monde. Pourtant, à Jérusalem, lors d'une conférence donnée sur le thème de l'éducation,Shimon Peres l'a plusieurs fois appelée "Sharika". Ce que la pop star colombienne a visiblement pardonné au président israélien.

 

Renversant.

Comme les intéressés l'ont eux-mêmes annoncé, rien ne va plus entre George Clooney et la belle Elisabetta Canalis. Une séparation dont la brune s'est vite remise en dansant le tango avec Emmanuel-Philibert de Savoie lors d'une émission diffusée sur la RAI. A son sourire, elle semble mûre pour de nouvelles aventures. George ? Elle l'a déjà envoyé valser.

 

Quadrichromie.

C'est un Rod Stewart guilleret qui a débarqué à Paris, portant à bout de bras Aiden, son huitième enfant. Entre la panoplie de hochets et les tenues de son papa, on sait déjà que le petit bonhomme va en voir de toutes les couleurs.

 

Chausseur sachant chausser.

Pas de coup de pompe pour le cocktail d'ouverture de la boutique André rue de Sèvres, qui a fait son plein de people.Bruno Putzulu et Zabou Breitman ont rapidement trouvé chaussure à leur pied, tandis qu'à l'extérieur seuls les amateurs de tabac ou d'air frais battaient la semelle.

 

"J'étais l'un des rares garçons hétéros et il y avait beaucoup de filles. On faisait pousser du cannabis dans le jardin et on mangeait végétarien. Mais il m'est arrivé d'aller avaler un burger en douce au resto du coin." Maxime Le Forestier, retrouvant la maison bleue de sa chanson "San Francisco", où il a passé l'été 1971 (Le Parisien, 23 juin).

 

Page réalisée par Marie-Christine Morosi et Yann Le Poulichet

 

 

Repost 0
Published by Gonzague Saint Bris - dans Articles Parus
commenter cet article
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 15:33

La nouvelle classification des hôtels français

La France, en 2010, restait le premier pays touristique au monde, pour la variété de ses paysages, pour son Histoire, pour son climat. Et pour son hôtellerie ? C’est beaucoup moins certain, celle-ci se reposant sur ses acquis et témoignant d’une vétusté croissante.

Pour faire face à une concurrence accrue et pour s’adapter aux nouvelles exigences de la clientèle, la France a procédé a divers changements dans l’attribution des catégories et des étoiles : en instaurant la catégorie 5 étoiles (en janvier 2010) et plus tard la catégorie palace, et en mettant en place un nouveau mode et de nouveaux critères d’attribution des étoiles.

Huit hôtels français ont ainsi reçu le label palace :

  • Le Bristol.
  • Le Meurice.
  • Le Parc Hyatt Vendôme.
  • Plaza-Athénée.
  • L'hôtel du Palais à Biarritz.
  • Les Airelles.
  • Au Cheval Blanc à Courchevel.
  • Le Grand Hôtel Cap Ferrat à Saint-Jean-Cap-Ferrat.

Un label d’ailleurs contesté, un hôtel comme le George V en étant exclu et le jury étant loin d’être composé uniquement de professionnels de l’hôtellerie.

C’est l’académicien Dominique Fernandez qui est président de ce jury composé de personnalités aussi diverses que l’écrivain Gonzague Saint-Bris, la productrice et animatrice Carole Rousseau ou encore le président d’honneur des relais & Châteaux Joseph Olivereau.

Parmi les nombreux critères figuraient notamment :

  • La présence d’un spa.
  • L’excellence de la restauration.
  • L’architecture.
  • Le caractère polyglotte de l’équipe hôtelière.

Quand à l’attribution des étoiles, elle obéit à une logique différente puisque c’est désormais à l’hôtelier de demander une inspection effectuée par un cabinet d’audit privé (et auparavant dévolue à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

Auparavant attribuées pour une durée limitée elles sont attribuées pour une durée de 5 ans, en fonction d’un nombre de points cumulés sur 300 critères classés en 4 catégories :

  • Les équipements.
  • Les services aux clients.
  • L’accessibilité.
  • Le développement durable.

Elles conduisent aujourd’hui de nombreux hôteliers à mettre la clé sous la porte incapable de s’adapter financièrement.

On peut néanmoins se demander si de telles classifications ne sont pas déjà obsolètes, d’une part en raison de l’absence d’uniformisation européenne dans ce domaine (même si l’apparition de la catégorie 5 étoiles va dans ce sens), d’autre part et surtout parce que les clients se basent aujourd’hui davantage sur les avis de clients sur Internet (sur des sites tels que Tripadvisor) que sur le nombre d’étoiles.

 

 Sandra Mézière

Repost 0
Published by Gonzague Saint Bris - dans Articles Parus
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 00:00

2011-06-06-1056-TELE_7_JOURS.jpg

Repost 0
Published by Gonzague Saint Bris - dans Articles Parus
commenter cet article
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 13:40

En gare, escale express du train des écrivains

vendredi 03 juin 2011

Yann Queffélec, Gonzague Saint Bris étaient, hier, à Rennes. Une (trop) brève escale à bord de deux wagons de... l'Orient-Express !

Rennes est l'une des douze villes-étapes du Littératour, ce train-expo affrété par le ministère de la Culture et la SNCF. Une riche idée que dominent trois wagons vidés de leurs banquettes pour laisser place à une exposition de belle tenue, relatant l'histoire de l'écrit, depuis l'Égypte ancienne.

 

« Du temps de la bibliothèque d'Alexandrie, le monde comptait 5 000 écrivains, commente l'historien et éditeur, Jean-Pierre Guéno. Aujourd'hui, rien qu'en France, deux millions de personnes se vantent d'écrire. » Les manuscrits à peintures du Moyen-Âge, exposés sous verre, sont des originaux. « Un seul de ces ouvrages, richement illustrés, coûtait le prix d'une maison de trois étages ! »

Un peu plus loin sur le quai, ce sont deux wagons du mythique Orient-Express qui attendent les visiteurs. Chacun peut s'y poser quelques minutes le temps d'écouter religieusement une lecture à voix haute. Confortablement assis parmi les boiseries et les tentures classées monument historique.

Esprit de révolte

Étonnant de croiser autant de curiosités sur un quai de gare, à Rennes. Au moins autant que de tomber, juste au-dessus, dans le hall, sur Yann Queffélec, Gilles Martin-Chauffier, l'écrivain, rédacteur en chef de Paris-Match, et Gonzague Saint Bris, en dédicace près du tabac-presse.

« J'aime aller à la rencontre de mes lecteurs, » confie, dans un élan lyrique, l'élégant Gonzague qui vient de sortir « Balzac, une vie de roman ». Lui fait toute la tournée du Littératour. Il dort dans l'Orient-Express et se réjouit d'être à Rennes, « la ville où Alfred Jarry a imaginé son Ubu roi en se moquant de son professeur de physique. » L'écrivain, chantre du romantisme, ressent ici un « vrai esprit de révolte. Ce n'est pas parce qu'on est en province que les esprits ne sont pas révolutionnaires. » Surprenante révélation. Comme l'ensemble de cette escale littéraire quasi surréaliste un jour férié ensoleillé dans une ville, malheureusement trop désertée pour réellement en profiter.

 

Benoit LE BRETON
Repost 0
Published by Gonzague Saint Bris - dans Articles Parus
commenter cet article
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 16:42

Balzac selon Saint Bris

Le Point - Publié le 02/06/2011 à 14:01

L'écrivain Gonzague Saint Bris dégote cinq anecdotes méconnues de la vie du génial romancier Honoré de Balzac.

 

Balzac selon Saint Bris

"Balzac. Une vie de roman", de Gonzague Saint Bris (Télémaque). Photo au centre : Honoré de Balzac ; à droite : Gonzague Saint Bris. © Benaroch / Sipa - Rue des Archives

 

Il faut s'appeler Gonzague Saint Bris pour se frotter, après Stefan Zweig, André Maurois ou Félicien Marceau, à la biographe de Balzac. Et il faut s'appeler Gonzague Saint Bris pour parvenir, malgré tout, à dégoter cinq anecdotes méconnues de la vie du génial romancier.

1 - Balzac adorait se faire tirer le portrait. D'abord méfiant à l'égard de la toute nouvelle invention de Daguerre, il retourne "se faire daguerréotyper, encore" et tombe sous le charme de l'ancêtre de la photo, cette "merveille du siècle".

2 - Mme Hanska, l'amour de toujours d'Honoré, maîtresse à laquelle les biographes ont longtemps attribué des sentiments motivés par la vanité de ce qu'elle inspirait "à l'homme de génie" plutôt que par la sincérité, a également joué un rôle littéraire dans la vie de Balzac en lui suggérant le personnage de Modeste Mignon du roman du même nom.

3 - Polonophobe ! Le mot n'existe pas mais il aurait pu l'inventer. Balzac se méfiait des Polonais comme de la peste : "enfantillages", "inconstance", le propre des "nations imberbes". "Ni moral ni esprit", "mollesse morale...". À la vie comme à l'oeuvre, les Polonais en prennent pour leur grade.

4 - "Caféinolâtre", Balzac carbure à ce breuvage pendant toute sa vie créative, soit cinquante mille tasses. Il achète à trois adresses différentes les grains de bourbon, martinique et moka qui composent la décoction.

5 - Libertaire, Balzac lève les tabous de la sexualité et s'autorise les sujets qui fâchent : l'homosexualité masculine et féminine, la prostitution et même, c'est plus rare, la zoophilie.

 

Par Julie Malaure

 

Balzac. Une vie de roman, de Gonzague Saint Bris (Télémaque, 450 pages, 22 euros).

 

Repost 0
Published by Gonzague Saint Bris - dans Articles Parus
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 15:27

Gonzague Saint Bris à Angers avec " à vous de lire - Littératour "

Par Catherine Nedelec - le 30 Mai 2011 à 16:18


Inauguré le 25 mai à Paris-Gare du Nord, le train « À vous de Lire ! – Littératour » sillonne la France jusqu’au 7 juin prochain. Il fera halte mercredi 1er juin en gare Saint-Laud. Au menu, une exposition retraçant l'histoire de l’écrit, des conférences, lectures, ateliers et rencontres d’écrivains. Gonzague Saint Bris y animera un café littéraire.


La manifestation A vous de lire, organisée par le ministère de la Culture et de la Communication, s’arrêtera dans 11 gares, de 9 h 30 à 20 h 30. Cette année, l’exposition Des tablettes d’argile aux tablettes numériques, retrace l’histoire de l’écrit et ses grandes révolutions, d’abord des tablettes assyriennes au papyrus, puis du parchemin au papier et enfin, du manuscrit à la presse de Gutenberg jusqu’à l’imprimerie industrielle et aux écrans tactiles. Des trésors issus de collections publiques et privées, (parchemins, manuscrits, incunables, lettres, livres, reliures d’art…) jalonneront l’exposition, afin de mieux faire vivre aux visiteurs la magie et les évolutions de cet objet irremplaçable qu’est le livre.

Parallèlement, les visiteurs pourront assister à des conférences, des lectures, des ateliers et des rencontres avec des écrivains. Gonzague Saint Bris y animera un café littéraire et présentera son nouveau livre, Balzac, une vie de roman (éditions Télémaque), biographie consacrée à l’auteur de La Comédie humaine. Gonzague Saint Bris est l’auteur de 40 livres. Il a reçu de nombreux prix, dont l’Interallié pour Les Vieillards de Brighton et le Prix des Romancières pour L’Enfant de Vinci. Il est le Président-fondateur de La Forêt des livres.




Repost 0
Published by Gonzague Saint Bris - dans Articles Parus
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 15:25

Gonzague Saint Bris : "A nous deux, Balzac !"

 


 

Gonzague SaintBns, c'est d'abord cette voix,

a jamais liee au souvenir d'un poste de radio,

eclaire tard dans la nuit L'émission "Ligne

ouverte", dans les annees 75 Bien des

annees et des pages plus tard, l'écrivain garde

cette même noblesse du dire Cette magie du

conteur qui sait prendre au creux de la mam

son auditoire pour le conduire sur les nves

de son histoire La même dont il use dans

ses livres Hier, celui qui est en fait le

conducteur de ce train litteraire n'a pas

déroge a ses obligations Grand Seigneur eut

égard a ses ongmes i il reçoit dans une

voiture de l'Onent Express et parle de

Balzac, son amour, sa passion, dont il vient

tout juste de publier une biographie De

l'écriture, de la lecture, de cette culture qu'il

estime bel et bien vivante et a laquelle il

rend hommage

 

Le train Littérateur

"L'idée est nee lors de l'événement que

j'organise a Chanceaux-les-Loches, en

Tourame, "La forêt des livres" II y a 150

habitants et j'invite 150 auteurs chaque

demier dimanche d'août" L'an demier, dit-il,

ce sont 60 DOO visiteurs qui ont fait le

deplacement "On a pense a ce tram, pour

que les mots aillent de ville en ville sans

crier gare" Le voila qui évoque alors la

relation des auteurs et du tram Et ce désir

de proposer un aller-simple "pour rencontrer

des auteurs locaux, des lecteurs, et leur

emmener des écrivains nationaux"

 

Une histoire d'encre et de sang

"Entre Balzac et moi, l'encre a pns la place

du sang" dit-il Son ancêtre Louis Mame,

grand editeur des romantiques, publiait les

chef-d'oeuvre d'oeuvres de l'auteur tourangeau

"J'ai passe ma vie dans la marmite de la

Comedie Humaine" ajoute-t-il L'incendie qui

a détruit sa bibliotheque il y a quèlques

annees, a reduit en cendres l'ensemble des

documents patiemment amasses pour une

biographie pensée durant 30 ans Jusqu'à ce

jour magnifique ou le president fondateur des

musees des lettres manuscrites l'appela pour

lui confier les carnets d'Honoré de Balzac

"Le parc de (s) es idees" Un carnet

"accessible a tous depuis le 20 mai, jour

anniversaire de Balzac Des lors, Gonzague

Saint Bris n'aura eu de cesse de "fracturer les

maisons" de l'écrivain, pour y dénicher ses

secrets Des secrets aujourd'hui dévoiles dans

son dernier livre "Balzac, une vie de roman"

(editions Telemaque)

 

ROSSI MIREILLE

 

 


 

Repost 0
Published by Gonzague Saint Bris - dans Articles Parus
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 15:15

 2011-05-26~1400@PARIS MATCH[1]

Repost 0
Published by Gonzague Saint Bris - dans Articles Parus
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 15:05

2011-05-25-1002-ICI_PARIS.jpg

Repost 0
Published by Gonzague Saint Bris - dans Articles Parus
commenter cet article