Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Gonzague Saint Bris
  • Le blog de Gonzague Saint Bris
  • : Ce blog présente toutes les actualités de l'écrivain, journaliste et historien Gonzague SAINT BRIS.
  • Contact

Recherche

Catégories

10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 17:18
Gonzague Saint Bris va publier une biographie de Balzac
 
 


Gonzague Saint BrisGonzague Saint Bris sortira le 30 avril prochain une biographie de l’écrivain tourangeau. Ce dernier accompagne le fondateur de La Forêt des Livres depuis longtemps déjà. Gonzague Saint Bris répond à Tours Infos.

Quand paraîtra votre biographie de Balzac ?
Le 30 avril 2011, je la baptiserai au vin de Saumur, dans la ville même qui inspira à Balzac son roman Eugénie Grandet, lors des Journées du Livre et du Vin Mais, bien entendu, son berceau c’est la ville de Tours où j’ai commencé à écrire il y a trente ans exactement, un an avant de porter à l’écran comme metteur en scène Le Lys dans la Vallée pour Antenne 2 en 1982 avec Ludmila Mikaël dans le rôle de Madame de Mortsauf, Louis Velle dans celui de Monsieur de Mortsauf et Pascal Greggory dans celui de Félix de Vandenesse. A Tours, jeune journaliste à La Nouvelle République, j’habitais au presbytère de la cathédrale Saint Gatien, chez mon oncle le Chanoine Saint Bris, dans un décor qui fut celui du roman Le Curé de Tours.

Depuis combien de temps aimez-vous Balzac ?
Je suis tombé dedans quand j’étais petit, et même avant de naître j’étais déjà lié à lui, puisque je descends par ma mère en ligne directe de Louis Mame, qui fut le grand éditeur de Balzac. Ma vie est jalonnée par le souvenir de son œuvre avec une date que je n’oublierai jamais : 1999, bicentenaire de sa naissance. Cette année-là en tant q u’enfant de la Touraine et écrivain romantique, je lui ai consacré deux ouvrages. Le premier, Je vous aime Inconnue, aux Editions Nil, où je raconte le grand amour de Balzac pour « l’Etrangère », la Comtesse Hanska : « Dix-huit ans d’amour, seize ans d’attente, deux ans de bonheur et six mois de mariage. » Un grand amour dont on peut mesurer l’intensité en lisant cette lettre de Balzac à Evelyne Hanska : « Je voudrais vous consacrer toute ma vie, ne penser qu’à vous, n’écrire que pour vous. Aimer, Eve, c’est toute ma vie. » Le second ouvrage, Le bel Appétit de Monsieur de Balzac, aux Editions du Chêne, fait le récit des habitudes de table de l’écrivain et relate les goûts culinaires de Balzac dans ce XIXe siècle qui vit la naissance des restaurants et l’âge d’or des cafés. J’avais demandé alors à Jean Bardet, le grand Chef de Tours, de recomposer les recettes préférées de Balzac pour ce beau livre aux images signées Jean-Claude Amiel.

1999, c’est aussi l’année où j’ai organisé, à la demande du Conseil Général d’Indre et Loire et avec Hervé Novelli, le grand évènement populaire du bicentenaire de Balzac : LA MARCHE DE LA COMEDIE HUMAINE, qui a permis au public de relier à pied Tours à Saché, comme Balzac le faisait quand il venait de Paris. Tout au long du parcours, des animations théâtrales, musicales et artisanales accompagnaient cette marche. J’ai alors consacré l’édition 1999 de LA FORET DES LIVRES à la célébration de Balzac dans le village forestier de Chanceaux-près-Loches, non loin du site de l’intrigue d’Une Ténébreuse Affaire. Cette même année, dans le film de Josée Dayan pour TF1, j’interprétais le rôle de Louis Mame aux côtés de Gérard Depardieu.


Qu’apportez-vous de nouveau dans cette biographie ?
C’est vrai qu’après André Maurois, Maurice Bardèche et Stefan Zweig, il est difficile de faire mieux. Mais je ne publie jamais une biographie sans faire des révélations ou sans m’appuyer sur des archives inédites. Je l’ai montré encore récemment à propos de Musset en produisant un scoop : l’unique photo faite de lui, issue des archives familiales de la Dame de Nohant et annotée de la main même d’Aurore Sand. Ma biographie de Balzac fera à la fois le portrait de sa vie et celui de son œuvre. A mes lectrices et à mes lecteurs, je réserve, comme à chaque fois, quelques surprises. Je tente d’être fidèle à cette devise de Balzac : « J’appartiens à ce parti d’opposition qui s’appelle la vie ».

Photo : David Nivière
En sa voir plus : www.gonzaguesaintbris.com

 

La biographie de Gonzague Saint Bris sur Balzac sortira le 20/05/2011 et non plus le 30/04/2011 aux Editions Télémaque.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gonzague Saint Bris - dans Articles Parus
commenter cet article

commentaires