Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 11:17

Balzac honoré par Gonzague Saint-Bris

30/10/2012 05:35
Jean Germain, Marion Dedieu et Gonzague Saint-Bris : le trio d'honneur de la soirée caritative donnée à l'hôtel de ville vendredi soir, au profit des enfants atteints du cancer. Jean Germain, Marion Dedieu et Gonzague Saint-Bris : le trio d'honneur de la soirée caritative donnée à l'hôtel de ville vendredi soir, au profit des enfants atteints du cancer.

Gonzague Saint-Bris nageait comme un sandre dans la Loire, vendredi soir, dans la prestigieuse salle des fêtes de l'hôtel de ville de Tours où il animait un dîner-conférence sur Honoré de Balzac. L'un des auteurs préférés du plus tourangeau des écrivains parisiens, comme en témoigne le livre qu'il lui a consacré : « Balzac, une vie de Roman » (Ed. Télémaque), et qu'il a longuement dédicacé avant et après le dîner.

Pour boire les paroles de ce conteur né – qui prend volontiers des libertés non pas avec l'Histoire mais les petites histoires qu'il raconte autour – plus d'une centaine de convives ravis d'avoir répondu présent à l'initiative du club Tours Cité des arts, l'un des 69 Lions Clubs du district Centre, créé en 1988 et présidée par Marion Dedieu.
Cette Tourangelle, à la tête d'un groupe d'entreprises spécialisées dans la restauration du patrimoine, n'avait pas eu trop de difficultés à convaincre l'écrivain-journaliste de se déplacer pour cette soirée caritative dont les bénéfices seront versés au profit des enfants atteints du cancer. En effet, Marion Dedieu habite l'hôtel Mame à Tours, ancienne demeure de la dynastie des imprimeurs tourangeaux, à laquelle la mère de Gonzague Saint-Bris appartenait. Une copie du contrat de mariage de son grand-père Armand Mame lui a d'ailleurs été remis par son hôtesse.
Jean Germain, qui avait fait l'amitié à la présidente de Tours Cité des arts d'assister à sa soirée, était amusé de s'entendre dire par le conférencier que sa mairie « comptait parmi les plus châteaux de la Loire ». « Je suis un châtelain sans le savoir », a répliqué celui que certains surnomment gentiment le roi Jean !

Évelyne Bellanger

Partager cet article

Repost 0
Published by Gonzague Saint Bris - dans Articles Parus
commenter cet article

commentaires